Coups de coeur Littérature et Philosophie Littérature jeunesse

Il était une fois…Un massacre raciste

25/07/2023

Cet album documentaire, destiné aux 8-12 ans, rend hommage aux victimes de l’un des événements les plus sanglants de l’histoire des Etats-Unis, le « Massacre de Tulsa ».

Une communauté prospère

Au début du 20ème siècle, une importante communauté afro-américaine prospérait dans la ville de Tulsa, en Oklahoma. La Greenwood Avenue, rue principale où l’on retrouvait un grand nombre de commerces tenus par des Noirs, fut surnommée le « Wall Street Noir ». Ces signes de richesse finirent par susciter la jalousie des blancs de Tulsa.

Le Massacre

Le 30 mai 1921, le jeune afro-américain Dick Rowland trébucha sur les pieds de Sarah Page, une jeune fille blanche. Une simple maladresse qui va conduire au massacre de plus 300 afro-américains par les blancs, avec l’aide de la police et des élus, dans la nuit du 30 mai au 1er juin 1921. Près de 1250 maisons et 200 entreprises seront brûlées.

Réparation et Espoir

Il faudra attendre la fin du 20ème siècle pour que cette page sombre de l’histoire des Etats-Unis commencent à être enseignée dans les écoles. Le massacre de Tulsa a, en effet, longtemps été occulté. Ce n’est qu’en 1997 qu’une enquête sera autorisée par l’état d’Oklahoma.

Une histoire poignante racontée par Carole Boston Weatherford, réhaussée par les illustrations de Floyd Cooper, telles des photographies d’époque. Une petit dossier historique vient clore l’album.

Traduction-adaptation par Gaël Renan

Éditions Le Genévrier, 2023,  Collection Caldecott, 40 pages, 18€

Présentation de l’éditeur :

Au début des années 1900, une importante communauté afro-américaine prospérait dans la ville de Tulsa, en Oklahoma. Le quartier de Greenwood avait son propre système scolaire, ses bibliothèques, ses églises, ses restaurants, son bureau de poste, ses cinémas… Mais tout cela allait changer en l’espace de deux terribles, indicibles journées…

Les 31 mai et 1er juin 1921, une foule de Blancs armés attaqua Greenwood. Les émeutiers mirent à sac immeubles et commerces, et les firent brûler. Sans que la police intervienne, quelque 300 Noirs américains furent tués, plus de 8 000 perdirent leur maison. Mais aucune enquête officielle ne fut instruite durant les soixante-quinze ans qui suivirent cette tragique flambée de violence raciale.

Sous la forme apparente d’un conte, d’une vérité hélas très cruelle, le texte de C.B. Weatherford répare cette injustice. En tirant les leçons des horreurs du passé, nous pourrons avancer vers un avenir meilleur. Destinée aux 8-12 ans, la version originale de cet album a obtenu de très nombreux prix aux Etats-Unis, parmi lesquels un Caldecott Honor 2022 pour la puissance évocatrice des illustrations de Floyd Cooper, disparu prématurément en juillet 2021.

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.