CULTURE

Mes lectures inspirantes de janvier et février

Mes lectures inspirantes de janvier et février

Sur instagram, je partage régulièrement avec vous quelques extraits de mes lectures préférées. Ces trois dernières années, j’ai souvent manqué de temps pour lire, car je souhaitais me consacrer entièrement au lancement de mon entreprise. Mais depuis quelques mois je m’y remets doucement. Aujourd’hui, je partage avec vous mes trois dernières découvertes.

Lectures inspirantes
Mon coup de cœur : Americanah, de Chimamanda Ngozi Adichie

Paru en 2015 chez Gallimard, Americanah est certainement l’une de mes plus belles découvertes de ces trois dernières années. Si l’amour et l’exil restent les thèmes principaux, ce roman porte également un regard critique – à travers les yeux du personnage féminin principal Ifemelu – sur les questions raciales aux Etats-Unis, les réalités sociales et politiques en Afrique.

Americanah, Chimamanda Ngozi Adiche

« A mes camarades noirs non américains :

                                                                              En Amérique, tu es noir, chéri

Cher Noir non américain, quand tu fais le choix de venir en Amérique, tu deviens noir. Cesse de discuter. Cesse de dire je suis jamaïcain ou je suis ghanéen. L’Amérique s’en fiche. Quelle importance si tu n’es pas « noir » chez toi ? Tu es en Amérique à présent. Nous avons tous nos moments d’initiation dans la Société des anciens nègres… »

 

Découvrir ses limites pour mieux se dépasser : Les vertus de l’échec de Charles Pépin

Depuis que j’ai découvert un extrait dans Philosophie Magazine, cet essai était sur ma liste des textes à lire impérativement. Et ce fut l’une de mes premières lectures de l’année 2018. Il est écrit dans un style simple et très abordable. Je le recommande vivement à toutes celles et ceux qui hésitent encore à se lancer par peur d’échouer.

Les vertus de l’échec

« Nous sommes d’autant plus libres que nous savons à quoi nous aspirons. Identifier notre quête, ce sur quoi nous ne devons pas céder, nous rend à la fois moins libres et plus libres. Moins libres : tout n’est plus possible. Plus libres : nous serons meilleurs en restant « sur notre axe », fidèles à notre désir.

Deux directions philosophiques donc, mais une seule sagesse de l’échec : celle qui nous ouvre à notre liberté au cœur même des limites. »

Maman entrepreneure en quête d’équilibre

J’aime beaucoup découvrir les parcours inspirants des entrepreneurs. Je suis d’ailleurs abonnée à plusieurs podcasts sur l’entrepreneuriat. Récemment, en parcourant les rayons de la FNAC à la recherche d’un livre sur l’entrepreneuriat féminin,  je suis tombée sur celui de Mathilde Lacombe*: « Une question d’équilibre. Trouver l’harmonie dans sa vie pro et perso ».

Il s’agit avant tout d’un livre de conseils et d’astuces adressés à des femmes, mamans entrepreneures, qui cherchent à concilier vie pro et vie perso.Ce fut plutôt une agréable découverte. En plus des conseils, j’ai beaucoup apprécié les interviews de femmes entrepreneures comme Mathilde Thomas, fondatrice de Caudalie.

Une question d’équilibre

*Mathilde Lacombe est blogueuse, mère de trois enfants et cofondatrice de Birchbox

M_Ayiz

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *